Résilier un forfait mobile : la marche à suivre

Forfait mobile

Les offres sont tellement alléchantes parfois dans le domaine de la téléphonie mobile que l’on a envie de changer d’opérateur. Mais comment s’y prendre ? Est-ce long ? Aurais-je das frais de résiliation ? Pour clarifier cette situation, nous répondons à ces questions récurrentes ici.

Forfait avec ou sans engagement : quelle formule possédez-vous ?

Si vous avez déjà un forfait mobile, il faut en connaitre la nature afin de savoir sous quelles conditions vous pourrez résilier votre contrat.

Pour les forfaits mobiles sans engagement, vous pourrez changer de forfait mobile dès que vous le souhaiterez. En effet, l’avantage de ce type de forfait est bel et bien de vous permettre de changer de formule et d’opérateur quand vous le souhaitez. Un simple appel de résiliation ou de changement de formule et un appel à votre nouvel opérateur et le tour est joué.

Résilier un forfait avec engagement à échéance

Pour les forfaits avec engagement, comme leur nom l’indique, il est un peu plus fastidieux de changer de formules, mais cela n’est pas impossible pour autant. En effet, vous pourrez au terme du contrat d’engagement changer de formule ou d’opérateur, une lettre avec accusé de réception envoyée entre 1 et 3 mois avant la date du terme du contrat sera alors nécessaire. Le délai d’envoi de cette lettre dépendra du contrat que vous aurez signé.

Résilier un forfait avec engagement en cours de contrat

Vous pourrez également résilier un contrat en cours d’engagement grâce à la loi Châtel. Elle vous permet de vous défaire d’un engagement dès lors que la moitié de celui-ci est écoulé. Toutefois, il vous faudra vous acquitter de frais de résiliation anticipés. Ils seront à hauteur du quart de l’abonnement que vous n’aurez pas encore consommé avec en sus le remboursement éventuel du téléphone que vous avez acquis à crédit avec le forfait avec engagement.

fr ch be ca